Audio pro sous Linux : le moment de se relancer ?

En 2004, la convergence de mes intérêts pour l'audio, la musique et l'informatique libre m'a amené à informatiser un petit studio son semi-professionnel (Saz Paris) entièrement sous Linux grâce notamment à Ardour et Jamin. À l'époque, Ardour 2.0 n'était pas encore sorti, et le studio fonctionnait avec la version 0.99. J'en ai profité pour m'investir un peu, signaler des bogues, puis m'occuper de la traduction de la version 0.99 puis de la nouvelle version 2.0. J'ai donc été mainteneur de cette traduction de 2005 à 2008.

Le succès technique de l'opération m'avait poussé à créer une offre commerciale Gorfou (mon entité professionnelle), mais cette offre est probablement arrivée trop tôt. La demande n'était pas assez forte, Ardour n'était pas connu, manquait de plugins et de fonctionnalités, et la communauté audio pro ne jurait que par des produits phares comme ProTools. Pourtant ses performances étaient déjà excellentes, surtout grâce au serveur de son Jack au dessus duquel il fonctionne, et qui permet router le son à volonté et en temps réel entre toutes les applis audio sous Linux.

Aujourd'hui, Ardour a énormément évolué, existe en version 2.7.1 et possède des qualités à faire pâlir n'importe quelle appli propriétaire sous Windows ou Mac. Son développement s'est accéléré depuis que son auteur principal Paul Davis, a réussi à attirer une communauté de donateurs pour financer son développement (par souscription). Depuis deux ans, je constate un intérêt grandissant pour les solutions audio sous Linux. J'ai même rencontré des experts Pro Tools qui se disaient fortement intéressés par Ardour et prêts à envisager une migration. Je reçois régulièrement des demandes ou des questions à ce sujet, qui me font penser que c'est peut-être le moment de redémarrer une offre commerciale sur le sujet. Pourtant aujourd'hui, je retire cette offre de Gorfou, car ce n'est pas pour le moment une priorité pour moi : je me consacre actuellement à du développement en Python et je ne peux pas tout faire... Je garde néanmoins un oeil sur ce qui se passe dans le milieu de l'audio sous Linux car mon intérêt pour ce domaine n'est pas prêt de s'éteindre. N'hésitez donc pas à me contacter sur le sujet, à propos de la traduction d'Ardour, de son fonctionnement, ou n'importe quoi d'autre.

Voici une copie de la page de présentation de l'offre Gorfou avant suppression : Enregistrement, édition, montage, mixage et mastering audio sous Linux