Entries tagged “audio”

Audio pro sous Linux : le moment de se relancer ?

written by ccomb, on Jan 27, 2009 6:54:00 PM.

/static/daw/station1.png

En 2004, la convergence de mes intérêts pour l'audio, la musique et l'informatique libre m'a amené à informatiser un petit studio son semi-professionnel (Saz Paris) entièrement sous Linux grâce notamment à Ardour et Jamin. À l'époque, Ardour 2.0 n'était pas encore sorti, et le studio fonctionnait avec la version 0.99. J'en ai profité pour m'investir un peu, signaler des bogues, puis m'occuper de la traduction de la version 0.99 puis de la nouvelle version 2.0. J'ai donc été mainteneur de cette traduction de 2005 à 2008.

Le succès technique de l'opération m'avait poussé à créer une offre commerciale Gorfou (mon entité professionnelle), mais cette offre est probablement arrivée trop tôt. La demande n'était pas assez forte, Ardour n'était pas connu, manquait de plugins et de fonctionnalités, et la communauté audio pro ne jurait que par des produits phares comme ProTools. Pourtant ses performances étaient déjà excellentes, surtout grâce au serveur de son Jack au dessus duquel il fonctionne, et qui permet router le son à volonté et en temps réel entre toutes les applis audio sous Linux.

Aujourd'hui, Ardour a énormément évolué, existe en version 2.7.1 et possède des qualités à faire pâlir n'importe quelle appli propriétaire sous Windows ou Mac. Son développement s'est accéléré depuis que son auteur principal Paul Davis, a réussi à attirer une communauté de donateurs pour financer son développement (par souscription). Depuis deux ans, je constate un intérêt grandissant pour les solutions audio sous Linux. J'ai même rencontré des experts Pro Tools qui se disaient fortement intéressés par Ardour et prêts à envisager une migration. Je reçois régulièrement des demandes ou des questions à ce sujet, qui me font penser que c'est peut-être le moment de redémarrer une offre commerciale sur le sujet. Pourtant aujourd'hui, je retire cette offre de Gorfou, car ce n'est pas pour le moment une priorité pour moi : je me consacre actuellement à du développement en Python et je ne peux pas tout faire... Je garde néanmoins un oeil sur ce qui se passe dans le milieu de l'audio sous Linux car mon intérêt pour ce domaine n'est pas prêt de s'éteindre. N'hésitez donc pas à me contacter sur le sujet, à propos de la traduction d'Ardour, de son fonctionnement, ou n'importe quoi d'autre.

Voici une copie de la page de présentation de l'offre Gorfou avant suppression : Enregistrement, édition, montage, mixage et mastering audio sous Linux

Enregistrement, édition, montage, mixage et mastering audio sous Linux

written by ccomb, on May 24, 2005 3:00:00 PM.

24 mai 2005 (Voir : http://ccomb.gorfou.fr/audio-pro-sous-linux )

/static/daw/daw1.jpg

Introduction

L'utilisation professionnelle d'une station audionumérique sous GNU/Linux n'est plus seulement une idée, c'est une réalité ! Certains n'ont pas hésité à franchir le pas, aussi bien dans le cadre d'un home studio que d'un studio pro. Vous pouvez vous aussi en profiter.

Vous pouvez bénéficier d'une configuration variable en fonction des besoins. Quelle que soit la configuration, les logiciels sont les mêmes ! Il n'y a pas de version limitée ou bridée et vous obtenez toutes les options dont vous avez besoin, y compris sur la plus petite station. Le prix ne dépend pas du nombre de logiciels installés ! Et un certain nombre de paramètres est commun à toutes les stations, comme les trois disques durs avec double stockage RAID et formatage optimisé pour les gros fichiers, le silence de fonctionnement, le contrôleur MIDI/USB motorisé permettant un mixage automatisé, etc.


Les logiciels

/static/daw/debian-mini.png

Système d'exploitation Debian

Le système est une Debian GNU/Linux 4.0, universellement reconnue pour sa : - stabilité et sécurité - facilité de mise à jour - pérennité (développement collaboratif décentralisé) - grande quantité de logiciels disponibles - licence libre - longue durée de support

L'environnement graphique par défaut est Gnome. L'environnement KDE est également installé sur la station et peut être utilisé si il est préféré. Ces deux environnements sont faciles à utiliser, aussi bien pour un habitué des systèmes propriétaires que pour un débutant complet.

/static/daw/alsalogo.png

Pilotes de périphériques audio ALSA

Le noyau Linux 2.6 est fourni par défaut avec un ensemble de pilotes de périphériques pour de très nombreuses interfaces audio. L'ensemble de ces pilotes est géré par le projet ALSA (Advanced Linux Sound Architecture). ALSA permet aux logiciels audio et midi de profiter de toutes les fonctions matérielles fournies par les cartes son. Outre sa puissance et sa souplesse, l'avantage d'ALSA est d'être sous licence libre. Cela signifie qu'un matériel possédant des pilotes ALSA possède une forte pérennité : vous êtes sûr de pouvoir toujours l'utiliser dans cinq ou dix ans, et vous n'êtes plus dépendant de la bonne volonté du fabricant à vouloir créer des drivers ou non pour les prochains systèmes d'exploitation. La liste des matériels possédant des drivers ALSA est maintenue dans la matrice alsa.

/static/daw/jack-mini.png

Sous-système audio temps réel Jack

Un sous-système audio à haute performance a été créé pour les besoins de l'audio professionnelle, il s'agit de Jack (Jack Audio Connection Kit). Jack est un serveur de son à très faible latence qui permet de rediriger l'audio ou le midi à volonté entre n'importe quelles applications et/ou périphériques. Il autorise également la synchronisation et le pilotage des applications midi ou audio. De cette façon, deux logiciels différents créés par deux équipes différentes peuvent s'échanger le son librement, et démarrer de façon synchrone. Jack est contrôlé grâce à une interface graphique simple et puissante permettant de régler finement tous les paramètres et d'inter-connecter les logiciels entre eux et avec les entrées/sorties audio/midi matérielles. De plus, grâce au module realtime de Linux, Jack peut fonctionner en mode temps réel ce qui permet :

  • une latence minimale, garantie et réglable (minimum 0.33 ms)
  • un décompte précis des désynchronisations (xruns)
  • la possibilité de stopper la lecture ou l'enregistrement automatiquement en cas de désynchronisation (garantie de qualité)

Logiciels de musique

/static/daw/ardour-mini.png
Ardour

Ardour est un logiciel d'enregistrement audio multipiste fonctionnant au dessus de Jack. Il permet l'enregistrement 24bits/96kHz sur un nombre illimité de pistes, l'édition non-linéaire et non-destructive basée sur des régions avec un nombre illimité d'annulations, une automatisation complète, y compris des plugins et effets, l'envoi/réception de commandes MMC et paramètres Midi, la synchro avec un timecode MTC et SMPTE, etc.

/static/daw/rosegarden.png
Rosegarden

Rosegarden est un séquenceur midi+audio complet accompagné d'un éditeur de partitions. Il peut être utilisé seul ou être synchronisé à Ardour (grâce à Jack).

/static/daw/audacity-mini.png
Audacity

Audacity est un logiciel d'édition et de traitement sonore multipiste [très complet->http://audacity.sourceforge.net/about/features]. Il est idéal pour retoucher ou préparer des échantillons, réduire un bruit de fond ou un souffle, consulter le spectre, et peut bénéficier lui aussi de tous les effets et plugins LADSPA (voir plus bas).

/static/daw/jamin-mini.png
Jamin

JAMin est un logiciel de mastering audio. Il fournit les traitements suivants :

  • synchronisation et routage avec Jack
  • filtres linéaires
  • égaliseur graphique 30 bandes
  • égaliseur manuel 1023 bandes avec contrôles paramétriques
  • analyseur de spectre
  • compresseur de crête 3 bandes
  • limiteur brickwall à anticipation
  • traitement stéréo multibande
  • augmentation de la loudness
  • gestion et enregistrement des réglages
/static/daw/ladspa.jpg
Système de plugins et d'effets audio (LADSPA)

LADSPA est une architecture de plugins et d'effets audio comparable à VST. Les effets LADSPA peuvent être utilisés librement depuis n'importe quelle application sous linux et peuvent être introduits à n'importe quel point de la chaîne audio, que ce soit sur une tranche de mixage d'Ardour, sur la sortie avant le monitoring, ou sur l'entrée à l'enregistrement. Il existe déjà une grande collection de plugins et d'effets LADSPA, dont la quasi-totalité est sous licence libre (GPL) ! La station est livrée d'origine avec 130 effets LADSPA. Vous pouvez en consulter une liste ici : plugin.org.uk


Le matériel

le choix des composants doit être réalisé avec soin, et dépend de vos besoins et de votre budget. Il faut cibler le bon compromis entre un matériel trop récent donc pas assez testé, et un matériel trop vieux et pas assez performant.

Processeur :

plus il est rapide, plus on peut diminuer la latence générale et ajouter des effets.

/static/daw/daw3.jpg

Mémoire vive (RAM) :

le minimum pour un tel usage sous Linux est de 512Mo. Cela peut être un point de départ pour une station d'entrée de gamme. Mais le prix de la mémoire étant actuellement faible, il est intéressant de choisir au moins 1Go. On peut ensuite monter à 4Go (sur un système 32 bits), et plus sur un système 64 bits. Toute cette mémoire agira comme un tampon pour le disque dur et améliorera nettement les lectures et écritures lors de l'enregistrement ou du mixage.

Disques durs :

leur capacité détermine la durée totale d'enregistrement, et leur vitesse détermine le nombre de pistes qu'on peut lire ou écrire en même temps. En 24bits/96kHz, on peut stocker jusqu'à 77 heures de musique sur un seul disque de 80Go.

Chaque station est composée de trois à cinq disques durs : - un disque de 80Go pour le système d'exploitation - de deux à quatres disques SATA de 250 à 750Go en RAID réservés pour le son :

Les disques durs sont montés sur des silent-blocs à dissipateurs thermiques pour diminuer leur bruit et augmenter leur durée de vie.

Ils sont découpés en deux zones de stockage RAID : - une zone de travail RAID0 à haute performance permettant d'assurer un débit de l'ordre de 110Mo/s. De cette façon, le nombre théorique maximal de pistes enregistrables/lisibles simultanément est de 400 ! - une zone de sauvegarde redondante RAID1 permettant d'archiver de façon sûre tout travail et d'éviter les pertes de données en cas de panne matérielle d'un disque. Le disque système est formatté en ext3, et le volume audio est formatté en XFS pour accélérer le traitement des gros fichiers son.

/static/daw/daw2.jpg

Boitier :

un bon boîtier doit associer :

  • un silence de fonctionnement
  • un bon refroidissement des composants (durée de vie)
  • une bonne isolation électrique et électromagnétique
  • un bon isolement acoustique et une absorption des vibrations (externes et de fonctionnement)

Le boitier est typiquement au format Rack 19', 3 ou 4 unités, pour être incorporé dans les armoires d'effets ou de préamplis. Il est équippé d'un graveur DVD/CD permettant de réaliser rapidement des maquettes après finition du master.

Moniteurs :

les stations doivent comporter deux écrans d'une résolution au moins égale à 1280x1024 pixels :

  • un pour la partie éditeur
  • un pour la partie mixage

L'idéal étant deux écrans 21 ou 24 pouces.

Interfaces audio :

Il faut choisir les interfaces audio bénéficiant du meilleur fonctionnement sous Linux. Elles doivent disposer de drivers libres sous licence GPL, très stables et complets, permettant de travailler dans les meilleures conditions avec une latence extrèmement faible.

Les cartes M-Audio Delta et les Cartes RME restent des références pour ce type d'usage sous linux.

De nombreuses interfaces audio Firewire peuvent maintenant fonctionner sous Linux grâce au projet FFADO (Ancien FreeBob).


/static/daw/homestudio.jpg

test